Untitled #7, 2018, série Hoor's Dream, huile sur toile
Fore, 2018, acrylique sur toile
Vue de l'installation
Untitled #7, 2018, série Hoor's Dream, huile sur toile © Dalila Dalléas Bouzar

Du 5 may au 2 juin, à l’occasion du OFF de la Biennale de Dakar, la Galerie Cécile Fakhoury investit le Jardin des Aromates de l’Hôtel Le Sokhamon avec trois expositions monographiques.

Dans L’Atlantique Noir, les visages peints de Dalila Dalléas Bouzar portent avec retenue, comme en suspens, les expressions façonnées par le passage du temps. Kassou Seydou, à travers FORE, présente ses séries de peintures assemblées dans une synergie spirituelle. Les lignes graphiques, sorte d’écriture perpétuelle à déchiffrer et caractéristiques du vocabulaire plastique de l’artiste, représentent les allégoriques d’une société contemporaine dont rêve l’artiste. Poursuivant une réflexion constitutive du travail de l’artiste sur les notions d’espace et d’histoire, Retour de Jems Koko Bi dévoile la vision d’un exode positif, débarrassée des stéréotypes tragiques souvent associés aux migrations contemporaines.

Artistes en lien :

Jems Koko Bi

Dalila Dalléas Bouzar

Kassou Seydou