Vue du stand de la Galerie Cécile Fakhoury à Paris Photo 2016
Appartement du directeur, Imprimerie nationale, Porto Novo, Bénin, 2012
Vue du stand de la Galerie Cécile Fakhoury à Paris Photo 2016
Station CIDP #2, Ségou, Mali, 2012
Maquis #1, Sotuba, Bamako, Mali, 2011
Pont de l’amitiésino-malienne #1 Sotuba, Bamako, Mali, 2013
Derrière la scene, Avenue des Armées, Sotuba, Bamako, Mali, 2011
Vue du stand de la Galerie Cécile Fakhoury à Paris Photo 2016
Vue du stand de la Galerie Cécile Fakhoury à Paris Photo 2016
Quartier Kôré, Ségou, Mali, 2012
Vue du stand de la Galerie Cécile Fakhoury à Paris Photo 2016 © François-Xavier Gbré
Du 10 au 13 novembre 2016
Grand Palais, Paris

Pour sa première participation à Paris Photo, la galerie propose une exposition individuelle de l’artiste François-Xavier Gbré constituée d’une sélection de ses photographies réalisées entre 2011 et 2015 en Afrique de l’Ouest.

Une installation de petits formats complétera ce projet, un mur entier sera composé de détails, de vues plus larges et de paysages-matières. L’installation dévoile la vision cartographiée de l’artiste dans laquelle il tisse un lien entre des continents, des monuments et des mémoires.

Des vestiges coloniaux aux paysages redéfinis par l’actualité, son œuvre témoigne d’une mémoire en prise avec le temps et la géographie. Ses recherches sur le territoire, les mutations urbaines et l’évolution des formes dans l’architecture tiennent de l’exploration à la fois esthétique, historique et sociale.

L’appartement du Directeur de l’ancienne Imprimerie Nationale de Porto-Novo au Bénin témoigne d’un faste qui ne résiste pas à l’abandon. François-Xavier Gbré fixe l’instant avant la perte matérielle.

Aller-retour vers l’extérieur. Au milieu du paysage sableux est sculpté un mur vide qui ne tient rien. Quelques éléments s’imbriquent et la séquence existe pour le récit, l’expérience. A Ségou, la terre rouge, le mur poussière, l’harmattant souffle et créé le mystère. Cette photographie raconte l’Autre, le caché, dans un espace et un temps arrêtés.

A Côté, un bâtiment aux couleurs franches, pris en plein lumière. Aux abords de la route, on s’approche comme pour y entre, de front. Cette station essence dans un état de désuétude est une archive contemporaine de l’architecture en Afrique de l’Ouest.

François-Xavier Gbré interroge un monde en mutation. Ses photographies soulèvent la question de nos modes de fonctionnements, de nos rapports sociaux, de nos relations à l’histoire, à l’échelle locale dans l’écho d’une expression universelle.

Galerie Cécile Fakhoury – Paris Photo 2016

Artistes en lien :

François-Xavier Gbré