Baigneuses
Baigneuses
Untitled #11, série Princesse
Untitled #12, série Princesse
Untitled #4, série Princesse
Untitled #8, série Princesse
Untitled #9, série Princesse
Untitled #1, série Princesse
Untitled #5, série Princesse
Untitled #6, série Princesse
Untitled #7, série Princesse
Untitled #10, série Princesse
Vichy Era in Algeria #1, série Algérie Année 0
Vichy Era in Algeria #2, série Algérie Année 0
Untitled #3, série Algérie Année 0
Lila de dos, série Taboo
Série Taboo
Untitled #2, série Taboo
Série Taboo
Bedroom, série Topographie des terrors
Untitled #1, série Topographie des terrors
Indien, série Soléman
Baigneuses Huile sur toile, 150 x 200 cm, 2017 © Dalila Dalléas Bouzar

Née en 1974 à Oran en Algérie, Dalila Dalléas Bouzar vit et travaille à Bordeaux.

Diplômée de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris en 2003, elle participe à une résidence de 6 mois à Oran. Interrogeant son lien à la mémoire intime et collective à travers le portrait, l’architecture et la cartographie, Dalila Dalléas créent des contours nouveaux qui placent le souvenir dans un principe de vitalité.

En 2010, elle s’intalle à Berlin où elle vit et travaille jusqu’en 2014 et participe à plusieurs expositions internationales en retournant à son medium favori, le dessin. La capitale allemande l’inspire à travers la violence de son histoire et ses nombreux monuments commémoratifs.

En 2011, elle retourne en Algérie pour explorer les traumatismes encore visibles engendrés par la guerre d’indépendance et la guerre civile des années 90 en Algérie . Le livre Algérie Année 0 est publié par Barzhak à Alger en 2012 et inclut ses dessins accompagnés de textes de différents auteurs. Une exposition personnelle du même nom lui est dédiée à la médiathèque Nelson Mandela à Vitry sur Seine en banlieue parisienne et à l’Institut Français d’Oran.

En 2016, elle participe à l’exposition internationale de la Biennale de Dakar, dirigée par Simon Njami et la Galerie Cécile Fakhoury lui consacre une exposition personnelle in her room. En 2017, elle remporte le prix ‘‘L’Art est vivant’’ du secteur ‘’Promesses’’ de Art Paris Art Fair.

« Autoportrait, portrait d’enfant, dessin de chambres d’hôtel et d’architecture, sculpture d’enfant en béton, pingouin guerrier en plâtre, couleurs, vert, terre d’ombre, ombre naturelle, terre de sienne brûlée, bleu de prusse, cereleum, outremer, blanc de Titane, blanc de zinc, rose, rose chair. Le but de ma peinture est la recherche du rose chair. Le rose de la peau, de la chair. L’obsession du rose. Le rose me fait penser au cannibalisme. Manger de la chair humaine. Se manger soi-même. Le tabou. Depuis que j’ai commencé la peinture, je peins des autoportraits, comme s’il s’agissait d’une déclaration ou pour me convaincre que j’existe. Algérienne, d’un papa maçon immigré en France, j’admirais l’art de loin. La peinture, art ultime et sacré à mes yeux a toujours été tabou. En faisant de la peinture, je me libère. Je me libère de mon histoire et de l’histoire du monde qui veut qu’une africaine issue des colonies européennes doit faire du multimédia et parler de l’actualité et surtout pas de la peinture personnelle. Le dessin est ma base, la peinture mon expression courante, la sculpture le prolongement naturel. » Dalila Dalléas Bouzar

Dalila Dalléas Bouzar
Expositions personnelles 2017 • "in her room", Galerie Cécile Fakhoury, Abidjan, Côte d'Ivoire 2015 • "Hoor's dream and Soléman", Galerie Mamia Brétesché, Paris 2014 • "Malaïka", Street Art, Brossac cdc4b, France 2012 • "Topographie de la terreur", Galerie Listros, Berlin • "Algérie Année 0", Institut Français d'Oran, Algérie • "Algérie Année 0", Médiathèque Nelson Mandela, Vitry sur Seine, France Expositions Collectives 2018 • ‘‘1:54 Contemporary African Art Fair’‘, Galerie Cécile Fakhoury, La Mamounia, Marrakech, Maroc • Alliance Française de Johannesburg, Afrique du Sud • ‘‘Fusions’‘, Mc2a, Fondation Saffca, Espace Saint rémi, Bordeaux, France • ‘‘Vocations’‘, Galerie Mondapart, Galerie Exit Art Contemporain, Fondation Marcel Bleustein-Blanchet, Paris, France 2017 • Art Paris Art Fair, Galerie Cécile Fakhoury – Abidjan, Paris, France • ‘‘Loge Blanche’‘, Galerie du Collectif E3, Arles, France • ‘‘Mix[cités]’‘, Galerie GVCC, Casablanca, Maroc • ‘‘Festival Instants Vidéos’‘, La Fosse, Marseilles, France • ‘‘FLASH!’‘, Galerie D.X, Bordeaux, France • ‘‘AnneXafriques’‘, Roche de Palmer, Cenon, France • ‘‘Festival international d’art vidéo de Casablanca ’‘, Institut Français, Université Hassan II, Maroc 2016 • "Réenchantements", Exposition internationale, 12e Biennale de Dakar, Sénégal • ‘‘1:54 Contemporary African Art Fair‘‘, Galerie Cécile Fakhoury, Sommerset House, Londres, UK • "Excalibitur", St Martin 18, Lausanne, Suisse • "Who's dream", Zaad, Zone d'activité artistique à domicile, Bordeaux • ‘‘Fish Man’‘, Collectif E3, Arles, France • "Envie d'identité", performance dans le cadre d'un été métropolitain, Bordeaux 2015 • Beiruth Art Fair, Galerie Mamia Brétesché, Liban • "Yesternow", Baalhaus Naunynstrasse, Berlin 2014 • "Liberté, mon amour - le prisonnier politique et son combat", fête de l'humanité, Paris 2013 • "Körnelia - Goldrausch 2013", Galerie am Körnerpark, Berlin Art Week • "A nos pères", Galerie 2.13pm, Paris 2012 • "Amnésia", Galerie Karima Célestin, Marseille, France 2011 • "Nomads-Settled", Kunstraum Béthanien, Berlin • "Here and Now…Amnésia", Savvy contemporary, Berlin 2010 • "Between two Cities", Galerie G11, Berlin • Exposition internationale, 9e Biennale de Dakar, Sénégal • FOCUS 10, Off de Art Fair Basel, Suisse
Résidences 2018 • SAFFCA (Southern African Foundation For Contemporary Art), August House, Johannesburg, Afrique du Sud 2011 • Centre culturel français de Pointe-Noire, Congo 2004 • Eco-musée de Staro Selo, Serbie 2003 • Appartements, Oran, Algérie Collections publiques • FRAC Marseille • Fondation Lazaar • Musée Staro Selo • Fondation de la Banque Mondiale Catalogues 2013 • Monographie, édité par Goldrausch Künstlerinnenprojekt 2012 • Algérie Année 0 ou quand commence la mémoire, bilingue, éditions barzakh, Alger • Estetisk rensning, Essai d'art par Dan Jönsson, éditions 10TAL, Stockholm Formation 2003 • Diplômée de l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-arts de Paris, DNSAP 1997 • Licence de biologie, Université Pierre et Marie curie, Paris Récompenses 2017 • Lauréate du prix "L'art est vivant", Section Promesses, Art Paris Art Fair 2013 • Lauréate du Goldrausch Künstlerinnen Projekt It, Programme Postdiplôme, Berlin 2004 • Lauréate du Défi jeune, du ministère de la jeunesse et des sports 2003 • Lauréate de la Fondation pour la vocation Marcel Bleustein-Blanchet 1999 • Lauréate des bourses de l'aventure de la Mairie de Paris