Le nuage qui parlait
Performance
Le nuage qui parlait Courtesy de la galerie Cécile Fakhoury © Yo-Yo Gonthier

Yo-Yo Gonthier participe à une résidence au Centre Culturel Franco Nigérien Jean Rouch à Niamey au Niger dans le cadre du projet Le nuage qui parlait.
Entre 2011 et 2013, à Saint-Denis, en Ile-de-France, Yo-Yo Gonthier a construit, avec près de 200 personnes, cette structure volante de 8m de long. Des paroles et des rêves ont été récoltés parmi les participants, certains ont été écrits ou brodés sur la toile de l’aérostat, d’autres ont résonné dans une installation sonore. Depuis, le « Nuage » poursuit son voyage, il a ressurgit à l’Ile de la Réunion, à Pierrefitte-sur-Seine, à Abidjan en Côte d’Ivoire, invité par la Galerie Cécile Fakhoury, et au Sénégal lors de la dernière Biennale de Dakar.
Avant de s’envoler pour Paris, à la Villette, en mars 2017, le “Nuage” se pose à Niamey. Au CCNF, Yo-Yo Gonthier animera plusieurs ateliers de création participatifs, avec des enfants, un groupe d’artiste et les étudiants de l’Université Abou Moumouni de la filière Arts du spectacle, médiation culturelle et valorisation du patrimoine. Pendant une semaine, nourri par les rencontres, les échanges et la ville de Niamey, le “Nuage” se construira petit à petit jusqu’à la performance finale au bord du fleuve.

Performance “A l’ombre du nuage”- Centre Culturel Franco Nigérien Jean Rouch