Né en 1983 à Abidjan, Côte d'Ivoire. Il vit et travaille entre Abidjan et New-York.

 

Diplômé du Centre Technique des Arts Appliqués de Bingerville, le travail d'Aboudia est largement diffusé dans la presse internationale en 2011 pour son témoignage de la bataille d'Abidjan.

 

En 2012, la Galerie Cécile Fakhoury réunit ses travaux et ceux de Frédéric Bruly Bouabré pour son exposition inaugurale. Par la suite, elle consacre à Aboudia deux expositions personnelles, Nouchi City en 2014 et Môgô Dynasty en 2016. En 2019, ses oeuvres ont été présentées à 1:54 Contemporary African Art Fair à Marrackech, au Maroc.

 

Artiste cosmopolite, Aboudia se déplace sans cesse entre les mondes et les cultures et son art révèle les réalités sociales d'une société africaine en pleine mutation. En 2013, ses œuvres sont présentées au Nevada Museum of Art à Reno, dans l'exposition In All Cases : A Collection Selection puis en 2014 à la Galleria Continua pour Sphères #7 en France.

 

A Londres, son travail est sélectionné par la Saatchi Gallery dans le cadre de l'exposition Pangaea: New Art From Africa and Latin America en 2014 et dans la seconde édition, Pangaea II, en 2015. L'année suivante, une exposition personnelle intitulée Chap Chap lui est dédiée à l'occasion d'Art Twenty One à Lagos, Nigeria.

 

Le travail d'Aboudia est présent dans de nombreuses collections du monde entier, notamment celle de la Saatchi Gallery à Londres, du Nevada Museum of Art à Reno aux Etats-Unis, de la CAAC Pigozzi Contemporary African Art Collection, de la Tiroche De Leon collection en Israël ou encore de la Frank-Suss collection à Londres.

 

Sélection d'expositions : Galerie Cécile Fakhoury (Abidjan, 2016), Piasa (Paris, 2017), 1:54 Contemporary African Art Fair Marrackech, (Maroc, 2018 et 2019), 1:54 Contemporary African Art Fair Londres (Royaume-Uni, 2018).

 

Image : Blue Trio, 2019