À la fois sculpteur et performeur, Jems Koko Bi mélange des influences avant-gardistes à son histoire résolument africaine. Dans son travail, il interroge les notions d’espace et d’histoire dans une réflexion continue sur sa propre existence. Il s’intéresse  ainsi aux migrations, à la différence et aux dominations qui résident dans notre société en résonance avec un passé commun.