Né en 1970 à Dakar, Sénégal. Il vit et travaille entre New-York et Dakar.

 

Diplômé de l'École Nationale des Beaux-Arts de Dakar et de Lyon, Cheikh Ndiaye est particulièrement intéressé par l'architecture et l'urbanisme. Son œuvre, composée de peintures, photographies, vidéos et installations est guidée par un regard singulier sur ce qui relève de l'informel, de l'ordinaire.

 

Le travail de Cheikh Ndiaye a fait l'objet plusieurs expositions personnelles, notamment pour la première fois au Sénégal à la Galerie Cécile Fakhoury de Dakar en 2018, avec Vox Ouezzin. En 2017, il est invité par la Maréchalerie - Centre d'Art de l'ENSA de Versailles en France à présenter son installation monumentale Hippocampus. En 2013 et en 2016, c'est la Galerie Cécile Fakhoury d'Abidjan, en Côte d'Ivoire, qui lui consacre deux expositions personnelles, respectivement (In)formal Visitation et Faire de la rue un salon d'extérieur. En 2012, l'exposition Cinémas Africa rassemble ses peintures au Musée Africain de Lyon, France.

 

Cheikh Ndiaye a également participé à de nombreuses expositions collectives sur le continent africain et en Europe. En 2019, il participe à la 13e édition de la Biennale de La Havane à Cuba. En 2018, son travail est présenté dans l'exposition Sanguine. Luc Tuymans on Baroque à la Fondation Prada à Milan, Italie. Cette même année, Cheikh Ndiaye présente l'installation Brise-Soleils des Indépendances dans L'Heure Rouge, exposition internationale de la 13e  Biennale d'art contemporain de Dakar, au Sénégal.

 

En 2016, son travail est montré dans l'exposition Figures au Centre Pompidou à Paris, France. Cette même année, Cheikh Ndiaye participe à l'exposition Contours de la 12e Biennale de Dakar avec une installation présentée à Kër Thiossane dans le cadre du festival Afropixel #5 : Réinventer la ville.

 

En 2015, il présente l'installation Blancheur rigide dérisoire en opposition au ciel dans l'exposition internationale de la 56e Biennale de Venise, Italie, All the World's Futures, dirigée par le commissaire Okwui Enwezor. En 2014, son travail est exposé au Centre de la Photographie à Genève, Suisse, dans l'exposition Against the grain : la photographie à contre-courant. Ses œuvres sont sélectionnées dans l'exposition internationale de la Biennale de Dakar 2012, et, en 2010 à la Galerie Le Manège de Dakar, Sénégal.

 

Proche de la recherche académique, Cheikh Ndiaye participe à de nombreuses conférences autour des liens entre l'architecture et les arts plastiques, et est lauréat du prix Natulis Art Temporary, Berlin, Allemagne en 2012 et du prix Linossier, France en 2008.

 

Ses œuvres font partie de plusieurs collections internationales comme celles du Centre Pompidou à Paris, France ; du CNAP - Centre National des Arts Plastiques, Paris, France ; de la Kadist Art Foundation, Paris et San Francisco ; FRAC Nord Pas-de-Calais ; ou encore la collection du musée Mohamed IV à Rabat, au Maroc.

 

Sélection d'expositions : Vox Ouezzin, Galerie Cécile Fakhoury - Dakar (Sénégal, 2019) ; Biennale de la Havane, 13e édition (Cuba, 2019) ; Biennale de Dakar, 13e édition (Sénégal, 2018) ; Figures, Centre Pompidou, Paris (France, 2016) ; All the World's Future, Biennale de Venise, 56e édition (Italie, 2015)

 

Image : Cinéma Rio Lakota, 2017