Né en 1957 à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Il vit et travaille aujourd’hui à New-York, aux États-Unis.

 

A la fin des années 70, Ouattara déménage pour Paris et intègre l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts. En janvier 1988, il rencontre Jean-Michel Basquiat qui, impressionné par son travail, lui proposer d’embarquer avec lui pour New York. Mus par un intérêt commun pour la culture, la philosophie et la spiritualité africaines, les deux hommes lieront une relation tant artistique qu’amicale, qui durera jusqu’au décès prématuré de Basquiat en août 1988.

 

Cette perte sonne comme un renouveau dans l’œuvre de Ouattara Watts, qui abandonne ses premières recherches artistiques et développe un corpus d’œuvres à part entière. Les toiles, aux formats toujours plus importants, se couvrent d’idéogrammes cryptiques, de symboles d’une religion oubliée, d’équations complexes.

 

Depuis le début de sa carrière, le travail de Ouattara Watts a été présenté lors de manifestations majeures, comme à la Biennale de Venise en 1993, à la Documenta 11 à Kassel en 2002, à 1:54 Contemporary African Art Fair à Londres en 2014 ou encore à la Biennale de Dakar en 2017.

 

En plus de nombreuses expositions personnelles, son travail a également été présenté dans Body of evidence au National Museum of African Art à Washington et dans The Short Century : Independence and Liberation Movements in Africa, 1945-1994 au MoMa PS1 à New York. Plus récemment, ses œuvres ont notamment fait partie de l’exposition Afriques Capitales à La Villette, Paris. En 2018, la galerie Cécile Fakhoury lui dédie Before Looking at this Work, Listen to It sa première exposition en Côte d'Ivoire, son pays natal.

 

Sélection d'expositions : Foire Internationale d'Art Contemporain - FIAC, Grand-Palais, Paris, (France, 2019) ; L'Esprit du large, Galerie Cécile Fakhoury (Dakar et Abidjan, 2019) ; Résonances, Espace Paul Rebeyrolles (France, 2019) ; Before Looking at This Work, Listen to It, Galerie Cécile Fakhoury, Abidjan (Côte d'Ivoire, 2018) ; Afriques Capitales, La Villette, Paris (France, 2017) ; The Short Century : Independence and Liberation Movements in Africa, 1945-1994, MoMa PS1, New York (Etats-Unis, 2002)

 

Image : Dogon culture, 2018