FIAC 2021: Cheikh Ndiaye

21 - 24 Octobre 2021

Dans le cadre de la Fiac 2021, la Galerie Cécile Fakhoury a le plaisir de proposer pour une exposition personnelle de l'artiste sénégalais Cheikh Ndiaye avec une série de peintures inédites. Une publication monographique sera lancée à l’occasion de la foire.

 

Né en 1970 à Dakar, Cheikh Ndiaye vit et travaille entre Dakar, New-York et Prague. Diplômé des écoles des beaux-arts de Dakar et de Lyon, son travail est composé de peintures, d'installations, de photographies et de films.

 

À travers une interprétation visuelle de l'anthropologie et de l'architecture, Cheikh Ndiaye évoque l'histoire socio-politique des urbanismes en Afrique de l'Ouest, dans le contexte d'un développement économique rapide (l'ère post-indépendance). L'œuvre de Ndiaye réhabilite non seulement les interstices architecturaux, mais aussi ceux qui se situent entre la matérialité de la peinture et du concept, entre l'image et l'installation, entre l'anthropologie et l'art.

 

Dans son travail d'installation, il traite au même niveau travail et bricolage : La reconstruction d'objets liés à une économie informelle apparaît dans les œuvres de Ndiaye comme une pratique positive, une réparation de la société. Il observe l'informel d'une manière unique. Selon lui, ce domaine n'est pas une simple pratique de survie socio-économique, mais la base de tout travail artistique - c'est une défamiliarisation duchampienne du quotidien, un espace où l'art est suturé à la vie.

 

Enracinée dans le contexte urbain ouest-africain, son approche de l'informalité dans sa forme quotidienne relie la réalité matérielle à une réflexion plus large qui questionne différents aspects du post-colonialisme, comme la construction des villes et des États en Afrique de l'Ouest, en particulier au Sénégal et en Côte d'Ivoire - mais aussi dans d’autres parties du monde liées à l’histoire de la diaspora africaine, comme Cuba ou l’Amérique.