Parce que nous sommes (Chapitre 1): Dalila Dalléas Bouzar

30 Mars - 15 Avril 2019
Musée des Civilisations Noires de Dakar http://www.mcn.sn

Le travail de Dalila Dalléas Bouzar est présenté dans l'exposition collective Parce que nous sommes (Chapitre 1) dans le cadre du colloque Museum and Alterity au Musée des Civilisations Noires de Dakar du 30 mars au 9 avril 2019.

Alors qu'il est enfin question aujourd'hui de restitution des œuvres et objets patrimoniaux africains, nous faisons le choix, avec cette première exposition organisée en marge du Colloque « Museum & Alterity », de donner la parole à des artistes d'origine africaine qui travaillent sur les blessures de la spoliation, de l'oubli et les effets de la domination coloniale ; qui questionnent les représentations occidentales du patrimoine et proposent autant de voies de réparation que de nouveaux dispositifs de production de sens et de signification des objets du patrimoine et de la création contemporaine.

Cette exposition est autant l'expression d'une mémoire collective que de mémoires individuelles, plaçant les individus au cœur de la préoccupation d'une réappropriation culturelle nécessaire à une réinvention de leurs propres existences ainsi que des modalités de production de la communauté et de la mutualité.

Elle parle de ceux que l'on a définis dans l'histoire occidentale de l'art et des civilisations comme étant les « autres » et qui, dans ce nouveau contexte, redeviennent « soi », trouvant sur ce nouveau territoire d'expression qu'est le Musée des Civilisations Noires de Dakar, une légitimité à la fois forte et résurgente qui ne les assujettit plus au regard de l'autre, mais les inscrit avec justesse dans le geste de se dire et celui de transmettre.

« Parce que nous sommes. Chapitre 1.» est le chapitre premier d'une série d'expositions destinées à véhiculer la pensée artistique et les nouvelles narrations issues du continent Africain et de ses diasporas. Parce qu'il fait écho à l'actualité de la restitution, il place les musées africains dans la juste représentation de leurs propres histoires et cultures et réintroduit le vivant et l'humain au cœur du patrimoine.


À l'occasion du vernissage, l'artiste débutera une performance de 24h intitulée Révolution 1/365 en collaboration en compagnie de Elom20ce.