J’aimerais me voir dans tes yeux : Rachel Marsil - DAKAR

17 Septembre - 25 Novembre 2022 DAKAR
La Galerie Cécile Fakhoury a le plaisir de vous présenter l'exposition personnelle de Rachel Marsil, "J'aimerais me voir dans tes yeux " à Dakar au Sénégal.
Pour sa première exposition personnelle, Rachel Marsil nous plonge dans un univers intimiste et coloré à la frontière entre les souvenirs et le rêve.

À l'origine, Rachel Marsil plonge dans ses photographies de famille; chaque scène est l'occasion de revisiter un souvenir, parfois même de le réinventer. Pour l'artiste, la peinture est une mise en récit d'une histoire personnelle plus vaste où se mélange histoire avec un grand H, histoire intime et vision fantasmée. Les silhouettes aux angles doux, arrondis, ondoient sur la toile et semblent dépourvus des rugosités de la réalité. Le flou de leur physionomie nous les font apparaître comme derrière un voile de l'esprit. Les couleurs, pourtant intenses et chaudes créent un fil conducteur d'une oeuvre à l'autre faisant de chaque toile comme un moment d'une histoire imaginaire.
 
Quelques éléments néanmoins nous gardent du risque de l'onirisme absolu; en particulier les objets qu'ajoute l'artiste dans ses toiles. Rachel Marsil les représente de la même manière que les personnages, en en faisant des protagonistes du récit visuel à part entière. Les objets sont porteurs d'un poids sensible et mémoriel. Ils crystallisent autant de moments que d'émotions éprouvés par l'artiste et nous renvoient par la même occasion dans notre sphère intime contemplant notre propre madeleine de Proust et nos propres oublis. Ainsi, les deux vases en céramique réalisés en collaboration avec l'artiste Esther Hien sont-ils littéralement des receptacles de la mémoire.
 
L'exploration de la broderie et du travail du tissu est l'occasion pour Rachel Marsil d'aborder subtilement la question de la mémoire au travers de la transmission des savoirs et de la préservation du savoir faire. C'est aussi l'occasion de faire appel à la poétique plurielle du lien attachant ensemble et de manière indéfectibles personnes, objets et lieux.
 
"J'aimerais me voir dans tes yeux" nous invite à l'écoute, au partage et à la contemplation. À travers les personnages, objets, décors et la nature, Rachel Marsil peint ainsi les contours d'une réflexion intersubjective qui se déploie du personnel au collectif.