Marie-Claire Messouma Manlanbien

Née en 1990 d’un père ivoirien et d’une mère guadeloupéenne, Marie-Claire Messouma Manlanbien a grandi entre Abidjan et Paris. Elle vit et travaille à Paris. 

 

Formée à l’Ecole des Beaux-Arts de Cergy, Marie-Claire Messouma Manlanbien développe une pratique personnelle ambitieuse, sensible et polymorphe. Créatrice de formes nouvelles, exploratrice de matières et de signes, Marie-Claire Messouma Manlanbien se définit elle-même comme une conteuse de poèmes. A la manière de labyrinthes ou de rébus, ses œuvres composent des topographies nouvelles, autour des thèmes de la féminité, de l’identité, du corps, au carrefour de son héritage caribbéen et ouest-africain.

 

Les œuvres de l’artiste, à la frontière de la sculpture, du tissage et de l’installation, nous offrent la possibilité de naviguer dans les méandres de leurs narrations poétiques, de perdre les repères qui nous ont été légués pour peut-être mieux redessiner un chemin de vie qui nous est propre.

 

Le travail de Marie-Claire Messouma Manlanbien a été présenté au sein de plusieurs expositions personnelles, notamment à l’Orangerie du Jardin du Luxembourg en 2021, dans une exposition intitulée ‘Weaving the Worlds’. L’artiste a également participé à de nombreuses expositions collectives, comme récemment à la Cité Internationale des Arts de Paris, au MOCA Brescia en Italie, au MAC VAL ou encore à l’A/D/O Design Institute de New York. En 2021, Marie-Claire Messouma est lauréaté de la 3e édition du 1% Marché de l’Art avec son projet ‘Ofi Titi’.

 

Expositions (sélection) : Les portes du jour, Musée Carnavalet (France, 2022) ; Féminin Plurielles, La coopérative - Musée Céres Franco (France, 2022) ; About Now #1, Galerie Cécile Fakhoury, Abidjan (Côte d’Ivoire, 2021) ; Weaving the Worlds, l’Orangerie du Luxembourg, Paris (France, 2021) ; Soloshow, Cité Internationale des arts de Paris (France, 2019) ; Africa Now, MOCA Brescia (Italie, 2019) ; Herstory, MAC VAL, Val-de-Marne (France, 2019) ; Softpower, Transpalette Art Center, Bourges (France, 2018)