Le Bal noir: Carl-Edouard Keïta

16 Septembre - 20 Novembre 2021 DAKAR

La Galerie Cécile Fakhoury - Dakar a le plaisir de présenter Le Bal noir, la première exposition personnelle du jeune artiste Carl-Édouard Keïta. 

 

Inspiré de la créativité foisonnante des cabarets des années 1920 en France où se sont produits nombre de performeurs noirs qui ont marqué l’histoire par l’audace et la nouveauté radicale de leurs créations, Carl-Édouard Keïta nous plonge au cœur d’un bal troublant. Au gré de la mine du crayon sur le papier, les silhouettes géométriques de ces Années Folles prennent forme ; scène de coulisses et portraits de muses et danseurs tels que Joséphine Baker ou Feral Benga, qui incarnent alors les rapports complexes qu’entretient l’époque au corps de l’Autre. Le corps noir est ici en représentation sur scène, à la fois réceptacle de fantasmes et vecteur de son propre discours libératoire. 

 

L’esthétique de Carl-Edouard Keïta se déploie à la croisée d’influences, empruntant tant au constructivisme, qu’aux arts premiers africains ou au jazz. Ce mélange de références que l’artiste s’approprie et réinterprète avec brio pour créer son propre univers n’est pas sans faire écho à la notion d’"Atlantique noire" de Paul Gilroy. Dans son ouvrage éponyme, le théoricien conçoit ainsi l'idée d'un océan Atlantique comme réseau de pollinisation culturelle et de flux d'échanges entre les continents.

 

D’une œuvre à l’autre, l’exposition Le Bal noir se fait ainsi espace de circulation d’héritages polyphoniques et visuels et se déploie comme une expérience sensible où le spectateur, sujet de l’histoire, en est aussi l’écrivain et le conservateur.  

 

Carl-Edouard Keïta est né en 1992 à Abidjan en Côte d’Ivoire. Il vit et travaille aujourd’hui à New-York. En 2021, il obtient le diplôme de la New York Academy of Art où il remporte également le prix du meilleur dessinateur pour les œuvres de son diplôme de fin d’année. Le Bal Noir est sa première exposition personnelle.