Nestor Da trouve son inspiration dans la matérialité de la photographie et dans les possibilités infinies de transformation d'une image. Il construit son travail non seulement à partir de ses propres photographies, mais aussi à partir de matériaux trouvés. Il les juxtapose, les confronte les uns aux autres, les peint et les fait se chevaucher dans la même image afin de déconstruire l'original. Les photographies sont pour lui un matériau brut. Il collectionne et rassemble des fragments qui dévoilent une nouvelle vision de l'image et crée un univers singulier sur papier photographique.

 

Nestor Da compose à partir d'une photographie qu'il a prise, il fait entrer une réalité choisie en atelier, en travail, dans son laboratoire. Ce bout d'histoire est un point de départ, il peint ensuite, il découpe et déchire parfois. Chaque étape de réalisation partitionne l'ensemble, il modèle par couches successives, en passages, par empreinte de la main. Jusqu'à transformer l'image en déséquilibre vers le point qui la rattache à son imagination. Une œuvre de Nestor Da est un conte, des photocollages où les distorsions du monde et la poésie, la liberté de la peinture cohabitent.

 

La pratique artistique de Nestor Da se rapproche à la fois du photo-montage tout en puisant ses inspirations dans la peinture expressionniste, ou encore le graffiti. Il y a toujours de la poésie, ces images sont comme des vagues, fulgurantes, expressives mais aussi insaisissables. L'artiste joue entre le réel et le symbolisme. Les couleurs vives nous frappent, et le jeu de matières, et des motifs bouleverse notre perception du monde. Nestor Da a toujours la particularité de proposer une nouvelle vision du réel qui nous entoure et de nous amener à nous questionner en perturbant notre œil.

 

Images : Untitled #4 et Untitled #8, Au rythme de la vie, Belgique, 2014